La palette Heat d'Uban Decay, où ma première palette de la marque.

Hey everybody!

2018 passe déjà à toute allure et j'entame bientôt mes 2 ans de blog, punaaaaaise!


Et vous allez me trouver "hors de la tendance", ou avec un temps de retard, puisque je ne vous présente une palette de la marque Urban Decay que maintenant, la Naked Heat.

C'est la toute première palette acquise de la marque, et c'est marrant car c'est certainement une des premières dont j'ai du entendre parler sur la beautysphère.

Et pour plusieurs raisons : Tout d'abord car je n'étais pas plus réceptive aux packagings que ça, que je n'avais pas autant de pouvoir d'achat que maintenant et également parce qu'en allant swatcher les naked je les trouvais pas ouf, pourtant je vois plein de filles faire de sublimes makeups avec, ça doit être une question de goût.





 La Naked Heat, elle, m'a tout de suite séduite avec son magnifique packaging hyper sexy

Et la première chose qui m'a tout de suite interpellée au moment du déballage, c'est le packaging lourd. Il est en plastique solide et de qualité, et j'adore les effets, jeux de couleurs et de transparence. Le haut de la palette semblerait presque être fait en verre transparent. 

Personnellement j'adore, mon oeil est tout de suite attiré et elle est vraiment jolie! 



Pour le côté pratique, cette palette est constituée d'un pinceau et d'un miroir.




C'est donc un sans faute pour le packaging!









Et voici la merveille, qui se décline en 12  fards, en partant d'un beige nude à un ocre métallisé.



Cette palette se compose de tons chauds, de bruns, d'orangés magnifiques. 


Comme à son habitude, Urban Decay privilégie les fards mats, et personnellement ça me convient totalement! Pour les fans de paillettes, vous ne resterez pas sur votre faim puisqu'elle contient tout de même 4 fards irisé et métallisés, d'une pigmentation incroyable.






Oui, j'ai bien dit pigmentation de folie! Tous les fards m'ont conquise, et ont leur intêret. Même les fards moins pigmentés, comme le Chaser ou le Sauced font parfaitement le job en tant que fards de base ou de transition.



Pas de suspens, voici les swatchs :




Ounce : Un fard écru.

Chaser : Un fard nude et mat que j'adore.

Sauced : mat, un fard entre le beige et le brun, qui me fait penser à une couleur de bronzer!

Low Blow : Un fard marron clair mat.

Lumbre : Un rose gold métallisé, magnifique!

He Devil : Un fard mat entre le cuivre et le rouge, j'aime j'aime j'aime!





Dirty talk : Un fard mat également entre le cuivre et le rouge, mais cette fois en métallisé, canon !

Scorched : Un vieux rose prononcé et métallique. quelle pigmentation !

Cayenne : Un fard brique mat

En Fuego : Un fard mat Burgundy

Ashes : Un fard marron mat, tirant sur le prune.

Ember : Ce fard métallisé est incroyable! C'est un marron avec des sous tons de violets et de reflets rose gold. WOUAW!



Cette palette est pour moi complète au niveau des fards : Il y a de quoi faire un maquillage des yeux de A à Z sans aller piocher dans un fard d'une autre palette. Un fards très lumineux et clair pour illuminer le coin interne de l'oeil aurait été le must! Mais cette palette est cohérente, et les couleurs hors du commun, malgré qu'elles paraissent déjà vues.





Les fards sont faciles à travailler, à estomper, et ils sont très pigmentés, en particulier les fards métalliques.

Il y a forcément quelques chutes mais rien de dramatique au point de gâcher un maquillage. Je recommande comme d'habitude de soit mettre un morceau de scotch, ou poser son anti-cernes après avoir maquillé les yeux. 
Dans tous les cas ne pas prélever trop de matière d'un coup ( car mieux vaut pas assez que trop ) et enlever l'excédent de matière en tapotant son pinceau.


Quand à la tenue, soyez sans crainte, ceux-ci ne bougent pas malgré une journée longue et active. Pour celles qui ont la peau mixte à grasse, il est recommandé de mettre au préalable une base




Conclusion?


Pour ma première palette de chez Urban Decay, je suis bien contente de m'être laissée influencée par des amies et connaissances puisque cette palette a effectivement tout pour elle : Elle est magnifique, d'un packaging quali et attrayant, cette palette est complète et est composée de magnifiques teintes qui permettent des maquillages tant discrets que plus prononcés, pouvant même aller jusqu'au smokey. Les mats sont bien pigmentés (et ce n'est pas toujours évident), les fards irisés et métalliques sont juste à tomber par terre.

 C'est un vrai plaisir de se maquiller avec cette palette alors je vous la recommande entièrement si vous aimez tout ce qui est tons chauds, orangés, et si vous aimez faire des maquillages mats bien intenses celle-ci est une très bonne palette. 


Dois-je l'acheter si j'ai la Sweat Peach?

Car beaucoup de monde a, ou s'est posé la question, dont moi. Et personnellement c'est un argument de plus qui m'a retardé l'achat de celle-ci. Si vous êtes collectionneuse et que vous souhaitez agrandir votre collection de palette en n'ayant pas les même fards, FONCEZ les yeux fermés, même si les teintes sont dans l'esprit des tons chauds et orangés ça n'a quand même rien à voir au final. 
Si vous êtes déjà satisfaits des tons chauds que vous avez dans une autre palette vous pouvez passer votre chemin, mais vraiment elle en vaut le détour.


Je l'ai acheté au prix de 41,99 euros sur le site de lookfantastic qui est un super site qui livre rapidement, et toujours très bien emballé.





Et toi? Tu possèdes la Naked Heat? Quelle est ta palette préférée?




Des bisous et à très vite!